Hélène Segara

Artists

Hélène Segara

Hélène Ségara connait un succès populaire depuis 1996 avec des titres tels que « Il y a trop de gens qui t’aiment », « Elle tu l’aimes », « On n’oublie jamais rien on vit avec » ou « L’amour est un soleil ».
Révélée par son interprétation d’Esméralda dans la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » et grâce à son duo « Vivo per lei avec » le ténor italien Andrea Bocelli, elle est aussi compositrice et présentatrice TV occasionnelle.
Son désir de chanter et d’en faire son métier la pousse à quitter les milieux scolaires et familiaux à l’âge de 15 ans. Elle enchaîne alors les petits boulots et se produit dans les piano-bars de la Côte d’Azur. En 1993 paraît un premier single « Loin » qui ne rencontre pas le succès mais qui lui permet de faire sa première apparition télévisée.
En 1996 elle emménage à Paris. Elle rencontre également Orlando, frère de Dalida, qui l’encadre et donne une nouvelle impulsion à sa carrière.
Un début de succès commence en 1996 avec « Je vous aime adieu », extrait du premier album de la chanteuse « Cœur de verre », et le duo « Vivo per lei » avec Andrea Bocelli en 1997, vendu à près d’un million d’exemplaires. Hélène Ségara interprète ensuite le rôle d’Esméralda dans la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » composée par Richard Cocciante et Luc Plamondon. La comédie musicale connaît un énorme succès, et le premier album de la chanteuse est réédité en 1999, enrichi d’autres titres comme « Vivre », thème principal de « Notre-Dame de Paris ».
En 2000 elle enregistre son second opus « Au nom d’une femme ». Grâce aux tubes « Il y a trop de gens qui t’aiment », « Elle tu l’aimes », « Parlez-moi de nous » et « Tu vas me quitter », l’album se hisse au sommet du top 50, devient disque de diamant et élu « l’album francophone de l’année » aux NRJ Music Award. Un sondage IFOP la consacre « chanteuse française préférée des Français » et en février 2001 elle est nommée « Artiste féminine de l’année » aux Victoires de la musique.
En mars 2003 paraît l’album « Humaine » avec notamment « On n’oublie jamais rien on vit avec » et « L’amour est un soleil ». 700 000 exemplaires de cet album sont vendus.
En janvier 2005 la chanson « Il y a trop de gens qui t’aiment » est élue « La plus belle chanson d’amour » à l’occasion de la Fête de la Chanson Française.
Le quatrième album « Quand l’éternité…. » sort en 2006, porté par les singles « Méfie-toi de moi » et « Rien n’est comme avant ». Différent des précédents, aux influences rock plus marquées et avec des titres pour la plupart composés par l’interprète portant sur des thèmes plus sombres, l’album sera disque d’or, pour plus de 200 000 exemplaires vendus.
L’année 2008 est également consacrée à l’enregistrement d’un nouvel album: sorti le 17 novembre « Mon pays c’est la terre » est composé de 15 reprises de chansons provenant de différents pays.
En 2010, elle participe aux concerts « Les plus belles chansons de « Notre-Dame de Paris » avec la troupe originelle à Kiev, Moscou et Saint-Pétersbourg. Un an plus tard, la troupe se reforme à Bercy pour 3 soirs, accompagnée d’un orchestre symphonique et de 40 choristes.
Un nouvel album « Parmi la Foule » paraît le 25 avril 2011, contenant 12 chansons dont « La vie avec toi ».
Un album de reprises de titres de Joe Dassin (enregistrées en duo avec le chanteur disparu) sort le 7 octobre 2013, soutenu par le single « Et si tu n’existais pas ». Si Hélène s’est à ce point impliquée dans cet ambitieux projet, c’est qu’il marque un tournant dans sa carrière en lui donnant la possibilité extraordinaire de « rencontrer » enfin Joe, de lui rendre hommage, de redonner les couleurs de la vie à ses chansons même si aujourd’hui on écoute toujours Dassin dans le monde entier, de la Russie à l’Amérique du Sud. Le résultat est bluffant et assez bouleversant. Un spectacle est déjà en préparation pour 2014. Pour le single « Et si tu n’existais pas » Hélène a reçu un disque de platine un mois après sa sortie.


En musique…