Les plus grandes chansons de Notre-Dame-de-Paris

Artists

Les plus grandes chansons de Notre-Dame-de-Paris

« Notre-Dame de Paris » – l’histoire romantique et tragique d’un grand amour, d’un amour impossible. Les chemins d’une gitane, d’un archidiacre, d’un sonneur de cloches et d’un capitaine des gardes se croisent et leurs vies s’entremêlent étrangement. Le célèbre roman de Victor Hugo passionne toujours autant les esprits.
L’histoire qui se transforme en spectacle sur la scène du Palais des Congrès à Paris en septembre 1998. Le succès est immédiat, le grand parolier Luc Plamondon et le compositeur talentueux Richard Cocciante ne se sont pas trompés – c’était un des meilleurs sujets pour créer une comédie musicale. Les textes de Luc Plamondon et la musique de Richard Cocciante ont immédiatement trouvé leur public. Rien d’étonnant, la beauté des paroles ne cédait pas à la beauté de la musique.
Mais « Notre-Dame de Paris » doit aussi son succès à un casting exceptionnel. A l’époque certains artistes avaient déjà une belle carrière, les autres étaient moins connus. La participation à l’aventure « Notre-Dame de Paris » fut un véritable tremplin pour eux tous – une étape importante pour les uns, et le début d’une longue carrière pour les autres.
Le spectacle devient rapidement très populaire en France et à l’étranger. Les troupes francophones font des grandes tournées, la comédie musicale est adaptée dans plusieurs langues et jouée partout dans le monde. Mais les artistes du premier casting, le casting le plus réclamé, n’ont plus joué leurs rôles phares depuis plus de dix ans. Leur retour était très attendu, de temps à autre des rumeurs couraient mais aboutissaient à rien. Jusqu’au jour où les retrouvailles extraordinaires furent enfin organisées – les sept interprètes d’origine sont montés sur scène pour plusieurs concerts rendant hommage à l’œuvre intemporelle de Luc Plamondon et Richard Cocciante. « Belle », « Le temps des cathédrales », « Vivre » résonnèrent de nouveau dans une salle de concert.
Des milliers de fans suivaient cet événement partout dans le monde. Leurs artistes préférés étaient enfin réunis. Entourés d’un orchestre symphonique composé de 68 musiciens et 40 choristes, sans décors ni costumes d’origine, les sept chanteurs devant leurs micros, leurs voix plus puissantes que jamais ont fait revenir et revivre les personnages de la comédie musicale.
Les trois concerts à Paris ont connu un succès indescriptible. L’émotion était énorme sur la scène et dans la salle, le spectacle n’a laissé personne indifférent. Comme si les 12 dernières années n’étaient jamais passées, « Le temps des cathédrales » a fait de nouveau l’ouverture de la soirée. Réarrangées par Guy St-Onge, les chansons ont pris une autre dimension tout en restant parfaitement reconnaissables. Les décorations projetées sur un grand écran au fond de la scène et les jeux de lumières sublimes soulignaient les belles voix des interprètes. La magie a encore opéré transportant les spectateurs au XVème siècle sous les voûtes de la célèbre cathédrale.
Les fans se préparaient depuis longtemps à cet événement – des fleurs, des petits cadeaux offerts aux artistes, et la salle illuminée par les téléphones portables pendant « Lune », « Vivre », « Danse mon Esméralda »… Les artistes et leurs admirateurs émus jusqu’aux larmes, c’était une rencontre exceptionnelle qui restera dans leurs cœurs pour toujours.